Du tout numérique pour Anne de Bretagne.

Oratorio Ce vendredi 24 octobre 2014, le Palais des Congrès de Pontivy accueillait l’oratorio « Anne de Bretagne renaissante », sur un livret de Laure Le Gurun.

Des musiques bretonnes orchestrées par Roland Becker à la mode de la Renaissance, telles que la duchesse Anne aurait pu les entendre.

 

Pour répondre à au défi d’une amplification naturelle et transparente des instruments anciens, l’option tout numérique a été retenue par l’équipe technique.

Des micros numériques Neumann à la source, des DMI8 pour la conversion AES42/Ethersound, un transport Ethersound, un mixage en Eclipse Innovason pour terminer par un processing et une amplification par D12 et D 6 de D&B attaqués en AES (Diffusion C7 et fills en e0). Donc juste deux conversions analog/numérique aux extrémités de la chaine pour un rapport signal sur bruit optimisé.

 

Le choix de l’équipe s’est porté comme suit pour l’ensemble Bretaigne Armoricane :

KM184 D pour Chalemie, veuze, flutes, dessus, taille et tenor de hautbois, harpe à harpions, viole de gambe, percussions

KM183D pour ambiance pour les solos

TLM103D pour ambiances, Basson

KM185D pour Theorbe, luth, guiterne, archicistre

Le narrateur Jean Kergrist et le chanteur Eric Menneteau étaient quant à eux équipés de discrets micros omnidirectionnels DPA 4061 montés sur des liaisons HF Sennheiser 2000.

KM184 D sur harpe et viole

KM184 D sur harpe et viole

Emmanuel Bergot de la compagnie Oyoun Music. Regisseur son, lumière et video

Emmanuel Bergot de la compagnie Oyoun Music. Regisseur son, lumière et video

Eclipse Innovason pour le mixage son et la commande interne des micros numériques.

Eclipse Innovason pour le mixage son et la commande interne des micros numériques.

Au premier plan TLM102 D pour la prise du basson. Au second plan Xavier Bassi équipe Jean Kergrist avec son micro cravatte DPA 4061 HF

Au premier plan TLM103 D pour la prise du basson. Au second plan Xavier Bassi équipe Jean Kergrist avec son micro cravatte DPA 4061 HF

KM184D et KM185D sur l'ensemble des cordes

KM184D et KM185D sur l’ensemble des cordes

(Photo Le Télégramme)

(Photo Le Télégramme)

Equipe technique :

Technicien de la compagnie Oyoun (son, lumières, vidéo et régie) : Emmanuel Bergot

Régie Générale du Palais des congrès de Pontivy : Emilie Pirog

Éclairagistes Koroll : Caroline Boyer & Clément Legendre

Sonorisateurs Koroll : Xavier Bassi & Philippe Guillo